Éducation sur la littérature du Moyen-âge

Bonjour chers lecteurs,

Aujourd’hui je vais raconter quelque chose sur l’histoire de “Lancelot, ou Le Chevalier de la Charrette”. C’est écrit par Chrétien de Troyes, un écrivain du Moyen-âge. Tout les fragments que j’offre sont en français moderne.

Résumé

J’ai choisi un passage où Lancelot rencontre, après une longue chevauchée, une demoiselle qui l’invite dans son logis pour la nuit. Ils arrivent dans son château et cette demoiselle le met alors à l’épreuve de la chasteté. Il doit aussi combattre contre des attaquants de la demoiselle, ce qu’était une ruse en faite pour vérifier sa valeur. Il résiste de coucher avec elle, parce qu’il est en amour avec une autre femme: la reine Guenièvre, et repart. La demoiselle comprend-là et ils partent ensemble, elle sous son escorte.

Puis elle lui dit : “Sire, ma demeure,
Près d’ici, est prête pour vous recevoir,
Si vous voulez bien en profiter ;
Mais vous vous y hébergerez à condition

Seulement que vous vous couchiez avec moi ;
Je vous l’offre et présente sous cette réserve.”

Nombreux sont ceux qui, pour ce cadeau−là,
Lui eussent rendu cinq cents mercis,
Mais lui s’en affligea,
Et a vite fait de lui répondre :
“Demoiselle, de votre hospitalité
Je vous remercie, car elle m’est précieuse,
Mais, s’il vous plaisait, quant au coucher,
Je m’en passerais fort bien.
− Dans ce cas, je ne ferai rien pour vous,
Fait la demoiselle, par mes yeux.”
Et lui, voyant qu’il ne saurait obtenir mieux,
Lui octroie tout ce qu’elle veut ;

Les idées centrales du texte

  • L’équilibre: C’est un qualité essentielle pour un chevalier, l’équilibre entre l’amour et chevalerie. Dans ce passage, Lancelot doit être équilibré entre le chevalerie pour la demoiselle et ses sentiments et son amour pour la reine Guenièvre. Il a besoin d’un lieu pour dormir et c’est pourquoi qu’il doit coucher avec elle, alors qu’il ne veut pas ça faire. Mais grâce à son esprit chevaleresque, il fait-là. Aussi, quand il doit défendre la demoiselle, il fait-là sans beaucoup d’hésitation.
  • Le courage: Dans ce passage, Lancelot est vraiment héroïque quand il défend la demoiselle entre les attaquants. Il y a beaucoup des gens armés et il combat tous. Un extrait du texte:

    Il retire vivement sa tête,
    Et les deux chevaliers ne purent retenir leurs coups. Ils ont abattu les épées
    Si violemment contre le sol
    Qu’elles éclatèrent en morceaux.
    Quand le Chevalier voit qu’elles sont brisées,
    Il attache moins d’importance aux haches,
    Qui lui semblent bien moins redoutables.
    Il se lance parmi les sergents,
    En en frappant l’un du coude et un autre de même. Les deux plus proches de lui,
    Il les heurte des coudes et des bras,
    Si bien qu’il les projette contre terre ;
    Le troisième ne l’atteint pas,
    Mais le quatrième
    Lui tranche son manteau,
    Déchire sa chemise et sa chair,
    Le blesse à l’épaule,
    Assez pour que le sang coule.
    Mais il ne ralentit pas ses efforts,
    Et ne se plaint pas de sa blessure.
    Au contraire, il allonge le pas
    Et attrape par les tempes
    Celui qui malmenait son hôtesse.
    Il entend s’acquitter de sa promesse
    Avant de s’en aller.
    Qu’il le veuille ou non, il redresse l’agresseur ;
    Et le sergent qui avait manqué son coup
    Revient à la charge au plus tôt

  • L’honneur: C’est la chose plus importante pour un chevalier. C’est mieux de mourrir que d’être un lâche. C’est pourquoi Lancelot va sur la quest pour la reine, ce qu’est très dangereuse, et aussi la raison pour défendre la demoiselle dans une situation défavorable.
    Au point que je voudrais mourir
    Quand je me suis tant attardé.
    Que Dieu jamais ne me pardonne,
    Si l’orgueil me fait parler
    Quand je dis préférer périr
    Honorablement à vivre honteusement.

La versification 

Dans le texte en français moderne, il n’y a pas un schéma du rime, mais dans la texte en ancien français, on trouve un schéma du rime selon la forme aabbcc et cetera. Il y a des vers octosyllabiques.

La contexte médieval

Chrétien de Troyes était un poète français, considéré comme le fondateur de la littérature arthurienne en ancien français, et l’un des premiers écrivains de romans de chevalerie. Lancelot, ou Le Chevalier de la Charrette est écrit entre 1176 et 1181 pour Marie de Champagne. Ce roman est un bon example d’un “amour courtois”, et un roman lyrique.

 

Advertenties

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s